BIOGRAPHIE & FOIRE AUX QUESTIONS...

Auteure et historienne de formation, Sophie HERFORT a consacré 20 ans de sa vie à élucider l'affaire Jack L'Eventreur. Aujourd'hui, sa thèse fait autorité. Ses travaux sont reconnus par les spécialistes et historiens de renom. Son dernier essai Le Jocond (Ed. Michel Lafon) fut couronné du prix du Guesclin de l'Histoire 2011. Auteur chez Tallandier, Points Seuil et Michel Lafon, Sophie HERFORT s'est spécialisée dans l'essai historique. Lecteurs férus d'énigmes, soyez les bienvenus sur ce site officiel. Et pour les plus créatifs d'entre vous, auteurs en devenir, Sophie HERFORT vous accompagne dans votre démarche littéraire sur simple demande...

 

 
  • FOIRE AUX QUESTIONS ! ! !

REPONSE AU COMMENTAIRE DE GAUTIER DOMINIQUE

Réponse à Gautier Dominique :

Bonjour Dominique,

 
J'ai bien pris connaissance de votre message et je partage votre avis sur le fait que la typologie d'écriture de W. Sickert auraient du traduire son origine. J'ajoute que même s'il était l'auteur d'au moins une des lettres, cela ne présumerait en rien du fait qu'il ait pu vouloir se jouer de la police en écrivant à S. Yard, sans intention criminelle fondée. Sur les 600 lettres envoyées à la police de l'époque, très peu sont susceptibles d'êtres signées de l'auteur présumé des meurtres et il aurait fallu en isoler une série bien précise avant d'avancer de tels arguments, surtout quand on connaît le taux de faillibilité d'un ADN mitochondrial et le nombre de policiers ayant manipulé les lettres en 126 ans...
 
Je vous remercie pour votre soutien,
 
Sophie Herfort

Commentaires : 32
  • #32

    Jacques Terracol (vendredi, 17 juin 2016 08:31)

    Bonjour,

    Je vous transmets ci-après le message de notre ami Nevill Swanson de Worcester, dont l'arrière grand-père Donald Sutherland Swanson était le Superintendant chargé par Scotland Yard d'élucider l'affaire "Jack l'Eventreur".
    Que pensez-vous de son argumentaire et de sa conclusion ?

    Voici son message :

    I notice that in your local paper (Le Democrate?) there is a piece about an author in Vernon (Sophie Herfort) who claims to have unmasked Jack-the-Ripper.

    If you know this person, please tell her that her theory is most definitely wrong!

    The Detective in overall charge of the Ripper investigations was my Great Grandfather - Donald Sutherland Swanson (just google his name) - and he conclusively named the Ripper as a Polish Jew called Kosminski. End of story (and should be end of the Ripper "industry").

    My friend Adam Wood will be publishing a book later this year called "Swanson - the Life & Times of a Victorian Detective" - a biography of DSS (who was Scotland Yard's top detective and who thought that the Ripper investigations were by no means his most important cases)
    Maybe you should give the paper the true version (and its tenuous connection with Vernon - via Worcester)?

  • #31

    Master (samedi, 28 mars 2015 04:04)

    Bonjour Sophie Herfort,
    je vous écrit mon premier petit message pour vous signaler ma passion sur le sérial-killer de Whitechapel, qui sévit dans le Londres victorien en 1888.
    Dans l'avenir, je vous ferait parts de certains faits qui me semble assez étrange avec cette enquête.
    Cordialement.

  • #30

    Mehdi (jeudi, 22 janvier 2015 00:01)

    Bonjour
    Je viens de visionner votre passage à la libre antenne Meta TV, ce fut très intéressant. Je tenais d'abord à vous féliciter vous et votre sœur pour votre travail, vous avez réussi à m'intéresser à ce personnage et la façon dont cette horrible affaire s'est déroulée. Merci également pour votre message de paix à la fin de votre intervention à la libre antenne.
    Bonne continuation.
    Cordialement.

    Mehdi.B

  • #29

    mahe (mercredi, 21 janvier 2015 21:39)

    si on peut trouver des images de Sophie dans ses livres là ça me tenterais....:)
    ps: cool le décolleté à meta TV

  • #28

    Aïtana Pogorely (mardi, 16 décembre 2014 15:37)

    Bonjour madame,
    Actuellement en première littérature, j'ai choisi pour mon TPE (travaux personnels encadrés) de traiter de Jack l’Éventreur. Ainsi, après m'être penchée sur l'aspect historique et policier de l'affaire, j'aimerai m'attaquer à l'aspect littéraire et cinématographique. Au cours de mes recherches, votre livre m'a interpellée et je pense m'en procurer un exemplaire d'ici peu. Aussi, j'aurai aimé savoir si vous accepteriez de répondre à quelques questions qui feraient alors partie de ce travail.
    Merci d'avance de votre réponse, et bonne continuation.

  • #27

    Steve/Guy (samedi, 06 décembre 2014 06:26)

    Hier soir, quel programme sur Meta TV?
    Tiens, Jack l'év... hé! mais, c'est Sophie!

    Tu te souviens, Sophie, un grand, à Paris VIII, un peu bête, le cours avec Corbuse?
    Si t'as 5 mn, dans la semaine, guy642@sfr.fr, ou @Guy642

    Les motivations profondes de Cornwell?
    J'ai le Wendy Baron sur les genoux, Sickert avait autre chose à foutre.

    Sophie, tu gênes les rentiers de la légende...
    Les Meilleures Choses...


  • #26

    testa rosario (mardi, 21 octobre 2014 17:26)

    je viens de lire un article du Monde du 21/10/14 sur "l'identité de jack l'eventreur" relaté récemment à partir d'analyse ADN relevé sur un chale qui date de 1886 !!?? les analyses sont erronés suite une nomenclature non fiable...donc who's the ripper ? bien à vous. Rosario testa

  • #25

    philippe (mardi, 16 septembre 2014 14:49)

    Bjour mme herfort si sickert avait voulu se venger pourquoi une telle cruaute et un tel besoin d evider ses victimes. une serie de serial killers aurais suffit, je pense, par des meurtres plus simplistes, si je peut dire, a faire autant de degats dans l opinion public ainsi qu au plus haut pouvoir de la police et de la politique.de cette epoque. Je reste pourtant dubitatif. Ou en est l ouverture des dossiers confidentiels de l etat britanique dont la presse a parle il y a quelques annees pour devoiler l identitee de jack?. Vos recherches sont toutefois remarquables et votre livre a la fois. continuer ainsi dans votre capacitee d analyse et de recherches.

  • #24

    gautier (dimanche, 17 août 2014 16:56)

    bonjour madame,
    après mon précédent post, j'ai étudié l'écriture Kurrenschrift dont usait normalement Sickert lorsqu'il a appris à écrire en Allemagne. A mon avis, lorsque Sickert écrivait en anglais, il devait obligatoirement laisser des parties de caractères qui rappelait son écriture d'origine. Le contraire eût révélé de l'exploit. Les criminalistes sont d'accord pour que l'écriture, la voix, l'empreinte digitale et l'ADN soint propres à chaque individu.
    cordialement
    Dominique Gautier

  • #23

    gautier (dimanche, 17 août 2014 10:48)

    j'ai pris connaissance de votre thèse à propos de Jack l'Eventreur, comme de celle de Patricia Cornwell. Je pense que votre thèse est la plus vraisemblable. Celle de Cornwell souffre d'une lacune. L'écriture de SIckert n'a pas été analysée à la lumière d'un fait incontestable : Sickert était Allemand d'origine et comme tel a appris à écrire en Kurrenschrift cursif, écriture gothique de l'époque. Comme, malgré des déformations dues à l'âge, l'écriture d'un individu garde des traits permanents, le seul exemplaire authentifié de l'écriture de l'Eventreur, aurait du contenir des reliquats du caractère Kurrenschrift. Peut-être ignorait-elle ce fait. Et quand on ne sait pas ce que l'on cherche, c'est difficile de le trouver.
    Pour bien faire, il serait bon de procéder à une nouvelle analyse des lettres reçues, qu'elles soient authentifiées ou non et d'accorder une attention accrue à la lettre considérée comme authentique. Cela ne prouvera pas qui est Jack l'Eventreur, mais aboutira à disculper Sickert. Je ne suis pas spécialiste des écritures, mais le peu que j'ai vu de la lettre considérée comme authentique me fait pencher pour cette conclusion : Cornwell s'est trompée. Je lui ai écrit : pas de réponse.
    Cordialement
    Dominique Gautier

  • #22

    TESTA (mercredi, 30 avril 2014 20:04)


    Bonsoir MME HERFORT
    J'ai toujours été fasciné par cette affaire. Je viens de voir sur "you tube" emission "sans aucun doute" vos investigations sérieuses et votre conclusion concernant le tueur. J'aimerais me procurer votre livre, dans quelle édition? Vous souhaitant un franc succés . Cordialement

  • #21

    Dominique Dran (jeudi, 10 avril 2014 18:54)

    Bonjour
    Vous indiquez que l'auteur des crimes était manifestement un gaucher, or -sauf erreur- vous n'indiquez pas si MM était gaucher, a-t-on cette information ?
    Merci
    Dominique Dran

  • #20

    bercav77@hotmail.com (lundi, 27 janvier 2014 23:58)

    Bonjour Mme Herfort,


    J'ai lu votre livre sur Jack l'éventreur lors de sa sortie et je me rappelle avoir été convaincu par votre thèse.
    En re-parcourant quelques éléments, je suis tombé sur un descriptif des lettres "Dear boss" de Jack. Je ne sais pas si vous étiez au courant -et je ne sais même plus si vous aviez utilisé cet élément dans votre livre, il ne me semble pas mais je ne peux pas le vérifier en ce moment, je n'ai plus votre ouvrage- mais saviez-vous qu'une de ces lettres avait disparu des archives de SY et que le possesseur n'en était autre que le petit fils de Melville Macnaghten? Elle fut anonynement renvoyé à Scotland Yard, je vous mets l'extrait in extenso et le lien de la page en dessous:

    The 'Dear Boss' letter had apparently gone missing from the official files by 1928. It was later believed to be in the possession of Gerald Donner, the grandson of Melville Macnaghten and was seen at his home by Philip Loftus in 1950[14]. After Donner's death, the letter went missing again but was sent anonymously to Scotland Yard in a brown envelope (posted from Croydon) in November 1987. The letter was accompanied by other material including Bulling's covering note, the envelope, Thomas Bond's post-mortem report on Mary Jane Kelly and documents relating to other criminal cases[15]

    La page se trouve à cette adresse:
    http://wiki.casebook.org/index.php/Dear_Boss_Letter

    Qu'en pensez-vous -si vous ne le saviez déjà-?

    Enfin j'ai une question un peu plus précise: est ce que le comportement des officiels de Scotland Yard colle bien avec votre thèse? Le fait que tous ces meurtres soient le fait de quelqu'un de chez eux, a peut-être provoqué une réticence -depuis la sortie de votre livre éventuellement- à considérer M.Macnaghten comme suspect et à explorer cette piste. Qu'en est il de ce côté?

    Au plaisir de vous lire

    Béranger



  • #19

    BOX (jeudi, 26 septembre 2013 13:36)

    Bonjour, Je viens de commander votre ouvrage sur Jack l'éventreur. Je langui de le lire car j'aime tout ce qui est enquête, mystère. Dans les commentaires reçus, Mr Fontenay posait une question : Pour confondre mac naghten, pourquoi ne pas comparer son écriture manuscrite à celle des cartes postales signées par jack l'éventreur ? Je n'ai pas vu la réponse. Vous en avez certainement une. Pourriez-vous me la communiquer. Merci. S.BOX

  • #18

    tarik (mardi, 10 septembre 2013 04:52)

    BONJOUR
    J'aimerais savoir si vous avez lu le livre de John douglas et Marc olshaker intitulé "affaires non classées" et qui traite aussi l'affaire de Jack l'éventreur"
    zemmat.tarik@yahoo.fr

  • #17

    M. Xavier (lundi, 22 juillet 2013 10:02)

    Bonjour,

    Presque arrivé à la fin du livre sur Jack l'éventreur, je partage la thèse qui soutient que Macnaghten était l'assassin. Merci pour ce bon moment de lecture, j'ai hâte de vous lire à nouveau.

  • #16

    Anthony DELAURENTIS (jeudi, 27 décembre 2012)

    Bonjour Madame,
    Je souhaiterais me procurer vôtre livre sur l'affaire Jack l'éventreur, ou puis-je lee trouver? Merci.J'aimerais également vous poser quelques questions à propos de cette affaire
    Bien Cordialement A.DELAURENTIS
    anthony.delaurentis@live.fr

  • #15

    sophieherfort (vendredi, 05 octobre 2012 11:42)

    Merci chers JB et Olivier LEBLEU, je suis très touchée de l'intérêt porté à mes ouvrages. Je vois que vous avez passé au peigne fin les passages freudiens, cher Olivier. L'enfance de Léonard vous a visiblement intrigué. Et comme je l'explique dans mon essai sur Le Jocond, certains contenus n'ont rien d'analytique mais sont à prendre au sens littéral. Notamment cette description du milan-milanais qui n'est sans nous évoquer le jeune Salaï et ses pratiques délétères...

  • #14

    Jb (dimanche, 22 juillet 2012 17:50)

    Je viens tout juste de voir l'émission de France Télévisions sur Léonard de Vinci et je l'ai trouvé passionnante ! Je nourris moi même un grand intérêt pour l'Histoire (j'aimerais en effet en faire mon métier) et notamment sur la période de la Renaissance ! Vos écrits sur Jack L’Éventreur ont aussi l'air très intéressants et je m'empresserais de les lire incessamment ! Continuez votre travail, je suis sûr qu'il sera source d'inspiration !

  • #13

    Olivier LEBLEU (vendredi, 20 juillet 2012 19:21)

    Bonjour, je n'ai pas encore lu votre "Jocond" mais entendu votre intervention dans l'émission TV récente consacrée à Léonard de Vinci. Et ce thème du rapace-amant m'a interpelé. Chez Léonard : "étant moi même au berceau, un milan venait à moi et m’ouvrait la bouche avec sa queue et qu’il me frappait de nombreuses fois avec cette queue là , à l’intérieur des lèvres". Chez Freud : "étant encore au berceau, un vautour est descendu jusqu’à moi, m’a ouvert la bouche de sa queue, et, à plusieurs reprises, a heurté mes lèvres de cette même queue". Le fantasme homosexuel est assez transparent. Mais n'est-ce vraiment qu'un fantasme ? Chez Barbara, dans "L'Aigle noir", qui évoque son inceste paternel, on retrouve étrangement la même métaphore mettant en scène un rapace aux intentions ambiguës : "De son bec, il a touché ma joue / Dans ma main, il a glissé son cou..."

  • #12

    sophieherfort (mardi, 03 avril 2012 15:00)

    Bonjour Hugys ! (alias "Les bons tuyaux"?)

    Merci pour vos encouragements ! Je vous félicite de permettre aux internautes de s'intéresser à l'affaire Jack l'Eventreur, via votre excellent site :
    http://the-ripper.e-monsite.com/pages/news/
    Et who knows ? Peut-être, se croisera-t-on à Whitechapel où il m'arrive de me promener de temps à autre...
    Yours trully,
    Sophie

  • #11

    Hugyz (lundi, 02 avril 2012 13:13)

    Bonjour Sophie,

    Très heureux de constater que vous avez ouvert votre site internet. Je vous souhaite plein succès et espère sincèrement vous rencontrer une fois dans le pays du couteau à usage multiple....! Je me suis permis d'indiquer le lien de votre site sur le mien, si vous n'y voyez pas d'inconvénients.
    Your truly
    Hugyz

  • #10

    poulette (vendredi, 30 mars 2012 19:49)

    super classe, qualité, équilibre et concis sont les adjectifs de cette création très humaine et littéraire.

  • #9

    Sophie Herfort (vendredi, 30 mars 2012 18:14)

    Ichabod, merci pour cette visite haute en couleur...pour ma part, je ne crois pas que la jumelle de la Joconde ait été peinte par Salaï. Les teintes de cette jumelle sont très pastel, très Watteau, plus XVIIIème que quatrocento. A supposer qu'un élève de Léonard ait peint cette réplique, pourquoi avoir ignoré le sfumato pour peindre le visage de cette muse? Un bon copiste respecte les procédés d'origine. Je ne vous déteste pas non plus :-)

  • #8

    ichabod (jeudi, 29 mars 2012 18:16)

    Bonjour Sophie,j'ai adoré tous vos livres,enfin un site digne de vous!serait ce possible que la souer jumelle de la joconde ait été peinte par Salai le favori de Leonard de Vinci? Merci!je ne vous déteste pas!

  • #7

    Fred Huon (dimanche, 25 mars 2012 21:23)

    Merci Sophie de nous inviter à cette crémaillère virtuelle pour l'ouverture de votre site internet...il fera, à coup sur, une très belle vitrine même si je pense qu'il n'y a pas de présentoir suffisamment grand pour accueillir votre talent ;-)
    Bravo encore

  • #6

    REMONT JEAN-CHRISTOPHE (dimanche, 25 mars 2012 20:46)

    Chère Sophie, toutes mes félicitations pour ce nouveau site !!! bravo
    je t'embrasse
    amities
    JC

  • #5

    sophieherfort (dimanche, 25 mars 2012 19:57)

    Merci Thierry, n'hésite pas à le visiter!

  • #4

    Thierry Tessier (dimanche, 25 mars 2012 19:38)

    Je suis heureux de découvrir ce nouveau site! Bravo

  • #3

    sophieherfort (dimanche, 25 mars 2012 18:30)

    Merci chers lecteurs et amis pour vos commentaires fleuris. Et je n'ai qu'une chose à dire...Vive l'histoire!

  • #2

    sandrine (dimanche, 25 mars 2012 18:29)

    felicitations pour l'ouverture de ce site

  • #1

    Franquelin (dimanche, 25 mars 2012 18:11)

    Tres heureux pour l'ouverture de ton site ......

Commentaires : 0

Réponse de commentaire

Commentaires : 14
  • #14

    sophieherfort (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Merci Thierry, n'hésite pas à le visiter!

  • #13

    REMONT JEAN-CHRISTOPHE (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Chère Sophie, toutes mes félicitations pour ce nouveau site !!! bravo
    je t'embrasse
    amities
    JC

  • #12

    Thierry Tessier (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Je suis heureux de découvrir ce nouveau site! Bravo

  • #11

    sophieherfort (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Merci chers lecteurs et amis pour vos commentaires fleuris. Et je n'ai qu'une chose à dire...Vive l'histoire!

  • #10

    Franquelin (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Tres heureux pour l'ouverture de ton site ......

  • #9

    sandrine (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    felicitations pour l'ouverture de ce site

  • #8

    Fred Huon (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Merci Sophie de nous inviter à cette crémaillère virtuelle pour l'ouverture de votre site internet...il fera, à coup sur, une très belle vitrine même si je pense qu'il n'y a pas de présentoir suffisamment grand pour accueillir votre talent ;-)
    Bravo encore

  • #7

    ichabod (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Bonjour Sophie,j'ai adoré tous vos livres,enfin un site digne de vous!serait ce possible que la souer jumelle de la joconde ait été peinte par Salai le favori de Leonard de Vinci? Merci!je ne vous déteste pas!

  • #6

    sophieherfort (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Bonjour Hugys ! (alias "Les bons tuyaux"?)

    Merci pour vos encouragements ! Je vous félicite de permettre aux internautes de s'intéresser à l'affaire Jack l'Eventreur, via votre excellent site :
    http://the-ripper.e-monsite.com/pages/news/
    Et who knows ? Peut-être, se croisera-t-on à Whitechapel où il m'arrive de me promener de temps à autre...
    Yours trully,
    Sophie

  • #5

    Olivier LEBLEU (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Bonjour, je n'ai pas encore lu votre "Jocond" mais entendu votre intervention dans l'émission TV récente consacrée à Léonard de Vinci. Et ce thème du rapace-amant m'a interpelé. Chez Léonard : "étant moi même au berceau, un milan venait à moi et m’ouvrait la bouche avec sa queue et qu’il me frappait de nombreuses fois avec cette queue là , à l’intérieur des lèvres". Chez Freud : "étant encore au berceau, un vautour est descendu jusqu’à moi, m’a ouvert la bouche de sa queue, et, à plusieurs reprises, a heurté mes lèvres de cette même queue". Le fantasme homosexuel est assez transparent. Mais n'est-ce vraiment qu'un fantasme ? Chez Barbara, dans "L'Aigle noir", qui évoque son inceste paternel, on retrouve étrangement la même métaphore mettant en scène un rapace aux intentions ambiguës : "De son bec, il a touché ma joue / Dans ma main, il a glissé son cou..."

  • #4

    Hugyz (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Bonjour Sophie,

    Très heureux de constater que vous avez ouvert votre site internet. Je vous souhaite plein succès et espère sincèrement vous rencontrer une fois dans le pays du couteau à usage multiple....! Je me suis permis d'indiquer le lien de votre site sur le mien, si vous n'y voyez pas d'inconvénients.
    Your truly
    Hugyz

  • #3

    poulette (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    super classe, qualité, équilibre et concis sont les adjectifs de cette création très humaine et littéraire.

  • #2

    Sophie Herfort (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Ichabod, merci pour cette visite haute en couleur...pour ma part, je ne crois pas que la jumelle de la Joconde ait été peinte par Salaï. Les teintes de cette jumelle sont très pastel, très Watteau, plus XVIIIème que quatrocento. A supposer qu'un élève de Léonard ait peint cette réplique, pourquoi avoir ignoré le sfumato pour peindre le visage de cette muse? Un bon copiste respecte les procédés d'origine. Je ne vous déteste pas non plus :-)

  • #1

    Jb (vendredi, 05 octobre 2012 11:39)

    Je viens tout juste de voir l'émission de France Télévisions sur Léonard de Vinci et je l'ai trouvé passionnante ! Je nourris moi même un grand intérêt pour l'Histoire (j'aimerais en effet en faire mon métier) et notamment sur la période de la Renaissance ! Vos écrits sur Jack L’Éventreur ont aussi l'air très intéressants et je m'empresserais de les lire incessamment ! Continuez votre travail, je suis sûr qu'il sera source d'inspiration !

Copyright 2012-2013.
Copyright 2012-2013.
Au Petit Théâtre Impérial de Vichy le 26/11/13
Au Petit Théâtre Impérial de Vichy le 26/11/13